Région des Pays de la Loire
Folle journée en région

Lettre d'information de la commission "Culture, sport, vie associative, bénévolat et solidarités".

"Histoires d’ici" inspire les lycéens et apprentis ligériens

Cliquez pour agrandirLes élèves de 2de Bac pro du Pôle des arts graphiques du lycée de la Joliverie (Nantes). ©  S. Peduzzi

Inscrit dans le Pacte éducatif régional, le nouvel appel à projets "Histoires d’ici" a pour ambition de faire découvrir, aux lycéens et apprentis, le patrimoine proche de leur établissement. C’est dans ce cadre que les élèves de seconde Bac pro du Pôle des arts graphiques du lycée de la Joliverie ont édité au Musée de l'imprimerie de Nantes, le livre "Typiquement Nantes".

« L’expérience a été très enrichissante », estime d'une voix assurée Emile Cavalier-Blanchard le jeune porte-parole de la classe de seconde Bac pro "Réalisation de produits imprimés et plurimédia (RPIP)" du Pôle des arts graphiques du lycée de la Joliverie à Nantes. Ses quinze camarades de classe et lui-même ont fabriqué un livre qu’ils ont intitulé Typiquement Nantes, dans le cadre du nouvel appel à projets "Histoires d’ici"  du Pacte éducatif régional. Objectif de ce dispositif créé l’an passé : faire découvrir aux lycéens et apprentis, durant leur temps scolaire, le patrimoine proche de leur établissement, en lien avec un intervenant artistique et/ou culturel.

De la création graphique à l’impression

BN, LU, les Rigolettes, la mâche, le muguet, Cassegrain, le Curé nantais, le muscadet, la navale, Jules Verne… Chaque lycéen avait pour mission de travailler sur une enseigne, une marque ou un nom emblématique de Nantes, de son choix, avec l'objectif d'imprimer un livre au Musée de l’imprimerie de Nantes.
« On s’est trouvés confrontés à des contraintes qui nous ont obligés à nous plonger dans le monde professionnel. De la conception des logos, des phrases d’accroche au pliage en passant par l’impression, nous avons tout réalisé de A à Z ! », souligne fièrement Emile. « Le projet nous a permis de découvrir notamment la linogravure qui est une technique très intéressante mais très compliquée. »
« C’est un très beau projet », renchérit Soizic Peduzzi, enseignante de la filière industries graphiques, qui a supervisé l’aventure, avec Marion Fournier. « Ce qui nous a motivées c’est de pouvoir réunir les élèves autour d’un projet où ils étaient acteurs de bout en bout, de la création graphique à l’impression. L’autre intérêt, c’est que c’est un travail au long cours que nous avons mené de septembre à fin février et sur lequel nous avons greffé des visites de Nantes. »

Sept projets sélectionnés

Six autres projets ont été sélectionnés à l’issue de l’appel à projets : le centre de formation d’apprentis (CFA) Grafipolis de Nantes a été retenu  pour son projet sur le patrimoine immatériel des industries graphiques ; le CFA API Pays de la Loire de Nantes pour la réalisation d’une maquette du circuit des 24 Heures du Mans ; le lycée professionnel (LP) Les Savarières de Saint-Sébastien-sur-Loire (44) pour un travail sur le patrimoine horloger ligérien ; le LP Simone Veil d’Angers (49) avec son dossier intitulé De main de maître ; l’établissement régional d’enseignement adapté (EREA) Les Terres rouges de Saint-Barthélémy-d’Anjou (49) pour la découverte des Bunkers de Pignerolle ; et le lycée polyvalent (LPO) Raphaël Elize de Sablé-sur-Sarthe (72) pour son travail sur l'aventure du livre et de l'écrit inspiré des Exercices de style de Raymond Queneau, en lien avec l’antenne locale de la Banque nationale de France, autour du site du moulin d’Ignères de Parcé-sur-Sarthe (72).
Chacun de ces projets était fondé sur un partenariat entre l’établissement (élèves et équipes éducatives) et des intervenants qualifiés (artisans d’art, artistes, architectes, archéologues, auteurs, chercheurs de l’Inventaire, historiens de l'art, médiateurs du patrimoine, photographes, etc.).

Un nouvel appel à projets en fin d'année

Un nouvel appel à projets sera lancé en fin d’année scolaire dans le cadre du Pacte éducatif régional 2018/2019. « Tous les domaines artistiques sont éligibles à ce dispositif »,  rappelle Antoine Chéreau, le président de la commission régionale Éducation et lycée, « sous réserve qu’ils aient un rapport avec le patrimoine local. Tout l'intérêt est d'encourager les jeunes à étudier et s'approprier ce patrimoine local souvent méconnu. » L'expression "patrimoine local" englobant le patrimoine archéologique, architectural (dont les œuvres réalisées au titre du 1 % artistique), monumental, mobilier, technique, industriel, ethnologique, immatériel et muséal.

Pour en savoir plus sur les actions éducatives ligériennes




libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

infos pratiques

Folle journée en région

lettres d’information de la région des pays de la loire

( Région Culture

Toute l'actualité culturelle des Pays de la Loire

Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

ENTREPRISES

Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

TRANSPORT

Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

EMPLOI

Gardez le fil