Région des Pays de la Loire
Folle journée en région

Lettre d'information de la commission "Culture, sport, vie associative, bénévolat et solidarités".

Le livre à l’heure numérique

Cliquez pour agrandir

Ça bouge dans le microcosme du livre. Mobilis, le pôle de coopération des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire, a organisé, à l’automne, en partenariat avec quatre autres structures, un cycle prospectif de réflexion sur le rôle du numérique dans la médiation. Alors que l’association Alip vient tout juste de lancer une plateforme de réservation de livres en ligne.

Que seront le livre et la lecture dans cinq ans ? Et plus précisément comment le numérique transforme la médiation ? Tel était le thème du cycle prospectif organisé par le laboratoire Arts & Technologies de Stereolux, Mobilis (1) le pôle de coopération des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire, l’Ecole de Design de Nantes Atlantique - Laboratoire Readi et l’Université de Nantes - IUT de la Roche-sur-Yon.  Objectif de cet événement soutenu par la Région des Pays de la Loire : « explorer les transformations liées au numérique dans notre rapport au livre et faire émerger de nouveaux concepts », explique enthousiaste Emmanuelle Garcia, la directrice de Mobilis.

Expérimentations en 2017

Avec le concours de structures partenaires (deux bibliothèques municipales, une bibliothèque départementale, une librairie et une bibliothèque universitaire)*, la réflexion a progressé au fil des conférences et ateliers. « Chaque partenaire est arrivé avec des problématiques particulières. Et plusieurs thèmes ont émergé : lire ailleurs, apprendre demain, parler d’un livre, voir autrement..., détaille Emmanuelle Garcia. A la lumière de méthodes design, en laissant libre cours à son imagination, nous sommes parvenus à créer des concepts et définir des actions, le processus d’idéation permettant de s’émanciper de ce que la raison vous impose ».
Plusieurs prototypes ont été imaginés, mais un seul a été retenu par projet. Ils sont développés depuis janvier, et seront expérimentés au deuxième semestre 2017 par les structures partenaires. « A l’occasion des retours d’expérience fin 2017, nous verrons si l’on pousse plus loin l’un ou l’autre de ces prototypes ».
En attendant, la directrice est satisfaite de la fréquentation des conférences et ateliers. « La participation est allée crescendo, la preuve que le sujet intéresse. Le fonctionnement en cycles a permis de bénéficier du bouche-à-oreille. Des gens sont parfois venus de loin, Tours, Poitiers, Rennes… Beaucoup de bibliothécaires, mais également des étudiants, des éditeurs numériques. C’était très enrichissant. On a pu apercevoir déjà les évolutions de demain et d’après-demain ».

Une plateforme de réservations en ligne

Illustration de cette mutation en marche, l’Alip, l’association des librairies indépendantes des Pays de la Loire, créée en 2012, dans la dynamique de la CRCC (Conférence régionale consultative de la culture), a décidé de prendre le virage du numérique. Elle vient de lancer une plateforme de réservation de livres sur internet, comme il en existe déjà en régions Auvergne Rhône-Alpes, les pionniers, Nouvelle-Aquitaine et Hauts-de-France. « Notre ambition est de faire venir les gens dans les librairies. 80% des lecteurs ignorent que le prix du livre est unique quel que soit le réseau de distribution. Néanmoins, nous ne pouvons pas concurrencer les grandes enseignes. Il nous fallait trouver une alternative », explique Delphine Ripoche, permanente d’Alip.
Grâce à un système de géolocalisation, la plateforme permet de réserver son livre dans la librairie de son choix. Actualités régionales autour du livre et de la lecture, coups de cœur, agenda des animations dans les librairies viennent compléter le site.
« Nous avons créé ce portail avant tout pour les petites librairies qui n’ont pas les moyens d’être présentes sur le net », poursuit Delphine Ripoche. A ce jour, 21 librairies couvrant les cinq départements, sont présentes sur la plateforme. Des petites mais aussi des plus importantes. « Mon objectif est d’atteindre 30 librairies sur les 40 adhérentes à l’association », anticipe Delphine Ripoche.
Pour les inciter à rejoindre la plateforme, Alip prend en charge, la première année, l’abonnement annuel de 220 €. « Reste à la charge du libraire, les frais de la remontée des stocks via leur propre outil de gestion, soit 9 € par mois ».  De quoi aider à franchir le pas pour s’offrir une visibilité régionale.

Pour en savoir plus :

(1) Mobilis est soutenu par la Région des Pays de la Loire à hauteur de 148 000 € au titre de la politique du livre.

* Les structures partenaires : la Bibliothèque (Ville de Saint-Herblain), la Bibliothèque municipale de Nantes, les Bibliothèques universitaires de l’université de Nantes, la bibliothèque départementale de Loire-Atlantique et PiNG

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

infos pratiques

Folle journée en région

lettres d’information de la région des pays de la loire

Lettre d'information de la commission culture, sport, vie associative, bénévolat et solidarités

CULTURE

Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

ENTREPRISES

Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

TRANSPORT

Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

EMPLOI

Enseignement supérieur et Recherche dans la Région des Pays de la Loire

Enseignement supérieur et Recherche dans la Région des Pays de la Loire

( région Lettre de la CP

La lettre de la commission permanente

Gardez le fil